kanji.horizontal-2.jpgAI – Union , unification , harmonie , concordance

03.Aikido.Ai1

KI – Energie vitale , cosmique , universelle
aikido-ki -1

 

 

 

 

DO – Chemin , voie , recherche , tao03.Aikido.Do1

 

 

L’Aïkido est un Budo japonais, développé par Maître Morihei Ueshiba (1883-1969) au début des années 1940, inspiré des méthodes de combat du Ju jutsu ancien.O-Sensei Morihei Ueshiba qualifie son art comme étant « la Voie de l’Unité avec le Ki » ou « la Voie d’Harmonie entre l’Homme et l’Univers ».

C’est un Art de défense à dimension philosophique, caractérisé par ses déplacements, ses techniques de projections, de clés et d’immobilisations, reposant sur les lois naturelles du cercle et de la spirale.
En pratique, l’Aïkidoka neutralise l’agression en utilisant des techniques diversifiées toutes visant à la maîtrise de l’adversaire sans entrer en opposition avec lui.

  • Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaires, armés ou non
  • Techniques au sabre ou au bâtonTechniques de concentration et de respiration

Les composantes de l’Aïkido :

Morihei Ueshiba (1883 – 1969) était un Budoka et un homme aux convictions religieuses profondes.
Ces deux caractéristiques de sa personnalité seront les ingrédients de son Art martial.

Influences martiales
De tous les Bu Jutsu qu’il maîtrisa, Me Ueshiba  en a retenu les aspects les plus marquants pour les intégrer et les transposer dans sa propre méthode.
Ainsi donc, il gardera :

  • du Ju-jutsu, le principe de la souplesse « Ju »
  • du Ken Jutsu, l’art du déplacement et de l’esquive, le mouvement des mains
  • du So Jutsu, le principe du débordement « Irimi »
  • de l’Aïki Jutsu, de l’école Daito, les techniques guerrières et le principe « aïki »
  • 04.Historique.Influences

    Influences spirituelles

    • Shinto, Bouddhisme Zen, Koto-Tama

    Surtout Omoto-Kyo , synthèse entre le Shintoïsme japonais, le Bouddhisme chinois, le chamanisme tibétain réalisée par le Révérend Degushi.

    04.Historique.Degushi

    1925 : fin de la quête d’Ueshiba qui a reçu l’illumination et compris le sens de sa recherche. Naissance du futur «Aïki-Do», un art martial spiritualisé qu’il n’aura de cesse de perfectionner et d’expérimenter .

    L’Aïkido pour tous :

    L’Aïkido est une discipline qui s’adresse à tous les publics; les enfants, les adultes hommes et femmes et les seniors.
    Les enfants  peuvent s’initier à la pratique des Arts Martiaux dès l’âge de 6 ans et acquérir progressivement la coordination de leurs mouvements, le sens de l’équilibre, la latéralisation. Peu à peu, ils apprennent à maîtriser leur corps. Ils améliorent également leur endurance à l’effort physique.
    L’enfant qui pratique l’Aïkido retient inconsciemment le principe fondamental « ju la souplesse », et la perte de l’agressivité gratuite à l’égard d’autrui, est sans doute le plus important des apports de l’Aïkido pour l’enfant vivant dans un type de société exaltant la violence.

    03.Aikido.Qui.Enfants.AKJ

    Les femmes sont à leur avantage dans cette discipline qui demande avant tout d’utiliser la souplesse, l’énergie, la capacité à évaluer les situations et à y répondre en s’adaptant.
    Leur prétendue « faiblesse » physique constitue leur véritable force puisque pour y palier, elles développeront un sens aigu du déplacement et une précision technique.03.Aikido.Qui.Femmes.AKJ

    Les seniors peuvent pratiquer l’Aïkido, non plus avec la vigueur de leurs 20 ans, mais avec la même ferveur, avec des objectifs différents, des moyens et méthodes différents et adaptés, une sérénité, une disponibilité, et pour les « vétérans » un savoir acquis au cours des longues années de pratique.03.Aikido.Qui.Seniors

    Quels sont les bienfaits de l’Aïkido :

    L’Aïkido, système de défense, mais aussi méthode d’éducation, contribue à améliorer :

    • la force et la souplesse de votre corps, le développement de vos réflexes, la coordination.
    • la confiance en vous, la sérénité, le bien-être
    • les relations avec l’Autre
    • 03.Aikido.Bienfaits.Souplesse
    L’Aïkido dans sa philosophie, enseigne le respect des valeurs morales (politesse, respect, contrôle de soi …) et aide à canaliser toute agressivité, réactions violentes ou provocatrices.